Retenir sa Respiration (breath holding) pour Réussir à Uriner dans les Toilettes Publiques

Cliquez pour voir la vidéo

0  comments

Le but de la technique est d’augmenter le niveau de CO2 dans le corps, car le CO2 a pour effet, parmi d’autres, de dilater les tissus (muscles, vaisseaux sanguins…).

Il existe plusieurs façon de faire ceci mais le plus simple et discret est de retenir sa respiration. Le principe est de retenir sa respiration pendant une durée qui dépendra de votre condition et de déclencher une vasodilatation (un relâchement) du sphincter vésical qui contrôle la sortie de l’urine depuis la vessie.

1. La technique

Voici les étapes à suivre :

  1. Commencez par prendre une profonde inspiration et laissez votre corps se détendre. Il est important de rester à l'aise lors de l'apnée, sinon il faudra plus de temps pour qu'un jet d'urine démarre.
  2. Une fois que votre corps est détendu et calme, inspirez suffisamment pour remplir complètement vos poumons, puis expirez environ 75% de l'air de vos poumons, gardant environ 25%.
  3. Continuez à retenir votre souffle tout en gardant votre corps immobile et détendu. Soyez relax, cela facilitera le processus, vous pouvez fermer les yeux pour vous aider.
  4. Continuez à retenir votre souffle jusqu'à ce que vous atteignez la sensation d’envie de “reprendre votre respiration”. Ce sera facile à reconnaître, car la réaction naturelle de votre corps au manque d’oxygène sera de respirer, et vous aurez l’impression que vous essayez de prendre une bouffée d’air. Le temps nécessaire pour arriver à ce stade peut varier, mais il se situera généralement entre 20 et 40 secondes, selon l'individu.
  5. Une fois que vous arrivez au point où votre corps essaie de respirer, vous pourrez ressentir un peu d'inconfort. C'est tout à fait normal et il n'y a pas lieu de s'alarmer. Lorsque vous avez atteint le seuil de “bouffée d’air”, il vous suffira de continuer à retenir votre souffle pendant quelques secondes de plus.
  6. Vous finirez par ressentir ce que l'on appelle la chute du périnée, ou le point où le sphincter urinaire permet à l'urine de commencer à s'écouler de la vessie. Le flux doit démarrer tout seul et vous devez éviter de trop forcer l'urine.
  7. Une fois qu'un jet d'urine a commencé, maintenez votre apnée jusqu'à ce que le jet soit à pleine puissance avant de recommencer à respirer. Si vous inspirez trop tôt ou si vous inspirez trop rapidement, cela peut entraîner une diminution du flux. Lorsque vous respirez, essayez de respirer doucement et régulièrement afin de ne pas haleter, ce qui peut également provoquer l'arrêt du flux.

Une fois que vous avez maîtrisé la technique, vous pouvez l'appliquer à toute situation dans laquelle vous avez des difficultés à uriner. En outre, vous pouvez essayer de retenir votre souffle pendant que vous vous dirigez vers les toilettes, ce qui peut réduire le temps à rester devant l'urinoir / les toilettes.

2. Points Importants

  • Ce n’est pas une technique miracle, parfois ça marche parfois non,
  • Cela demande de la pratique, il vous faudra peut être 10, 100 ou plus essais avant d’y arriver,
  • Entraînez-vous à la maison avant de vous lancer dans un endroit public, entraînez-vous à retenir votre respiration devant la télé, au lit etc...
  • L'apnée peut être un peu inconfortable et gênante au début, c’est normal,
  • Ne vous focalisez pas trop sur le temps d’apnée, mais plutôt sur “l’envie de reprendre votre respiration”.

Transcription de la vidéo

"Dans cette vidéo, je vais vous expliquer une technique qui permet de débloquer le jet d'urine quand vous bloquez en retenant votre respiration.

Cependant, avant de commencer, je souhaite préciser un point très important et c'est que cette technique est une méthode temporaire puisqu'en fait elle ne va pas travailler sur les causes de votre phobie et de votre parurésie, elle va simplement contourner le blocage musculaire qui se met en place autour de la vessie et ça va donc vous permettre effectivement de vous libérer dans certaines situations si besoin est.

Mais il faut quand même faire le travail pour vous libérer de votre vessie sur le long terme et ne plus avoir recours à ce type de technique temporaire qui contourne le problème.

Le but de cette technique, ça va être de débloquer les muscles qui contrôlent la vessie et le gilurine, puisque vous savez que c'est cette contraction musculaire qui empêche l'urine de sortir ou dès qu'on entend un bruit ou quelque chose, ça nous bloque, c'est une contraction musculaire qui se met en place.

Et pour cela, il y a quelque chose qui détend les muscles et ça s'appelle le...

Si on arrive à augmenter le niveau de CO2 dans notre corps et dans notre sang, on peut déclencher une décontraction musculaire qui va nous permettre d'uriner quand on en a besoin.

Et pour faire ceci, le moyen le plus simple, c'est de retenir sa respiration puisque quand on retient notre respiration, on n'expire plus de CO2 sur notre expiration et donc il va s'accumuler très rapidement dans notre corps jusqu'à donc déclencher un effet de dilatation musculaire.

Alors avant de vous décrire comment on fait la technique, je souhaite préciser que je n'ai pas d'expérience personnelle avec la technique de la respiration, de retenir sa respiration, parce que personnellement j'ai réussi à guérir ma parurésie et en fait de savoir que ça existait.

Mais bon, il me semblait quand même important que vous sachiez, que vous puissiez pratiquer, si ça peut vous aider, même ne soit-ce que temporairement, même si ce n'est qu'une seule fois.

Je sais que ça n'a pas pris et donc voilà, ça me semble important quand même de vous l'expliquer et que vous puissiez le mettre en pratique.

La première étape de cette technique c'est de commencer par prendre une ou deux respirations profondes, inspiration profonde et de laisser votre corps se détendre. Plus vous avez détendu plus ça fonctionnera ensuite vous allez remplir vos poumons à 100% d'air et les descendre jusqu'à ce qu'ils voient c'est environ 25 % d'air dans vos poumons. Donc ça ça correspond si vous mettez un corps si vous faites comme ça vous atteignez à peu près le point neutre on ni en revende arcée 50%, donc si vous voulez atteindre 25% vous devez expirer, vous devez forcer une expiration jusqu'à atteindre à peu près 25 % qui sera forcément le point entre le point neutre et le point où vous n'avez plus d'air dans vos poumons. C'est quelque chose que vous allez sentir de toute façon.

Quand vous avez 25% d'air dans vos poumons, vous pouvez commencer à retenir votre respiration en essayant de maintenir votre corps immobile et détendu. Donc quand vous vous entraînez, vous le faites devant les toilettes tout simplement, en train d'essayer d'uriner. Vous n'êtes pas dans une situation où vous allez vouloir ou envie de bouger de toute façon, mais essayez d'être relax pendant le processus et si ça peut vous aider, vous pouvez essayer également de fermer les yeux. Ça peut vous permettre de vous détendre.

Ensuite, vous allez continuer à retenir votre respiration jusqu'à ce que vous sentiez que votre corps veuille reprendre une respiration. Il va vous le dire et de toute façon vous allez sentir votre diaphragme qui va vous dire qu'il veut respirer. Vous allez avoir envie de prendre une bouffée d'air, mais il faut essayer de résister.

Pour atteindre cet état, ça va vous prendre entre 20 et 40 secondes suivant les personnes. Une fois que vous avez atteint ce point, donc vous allez ressentir cette sensation d'envie de respirer, ce point d'inconfort, il n'y a pas lieu de paniquer, mais c'est tout à fait normal, c'est une réaction physiologique.

Et ce qu'il va falloir faire, c'est de passer ce point d'inconfort pendant quelques secondes de plus. Et c'est passer ce point là en fait passer ces quelques secondes de plus ce qui va se passer c'est une décontraction musculaire qui va lancer donc le jet d'urine et vous allez voir l'urine qui va commencer à s'écouler et le flux doit démarrer tout seul ça veut dire que vous ne devez pas forcer vous ne devez pas essayer de forcer quoi que ce soit ça doit être vraiment quelque chose comme si on ouvrait une vanne et que ça commence à couler tout seul en fait une fois que l'urine a commencé à maintenir votre apnée toujours jusqu'à ce que le jet atteigne sa pleine puissance et à partir de ce moment là effectivement vous pouvez commencer à reprendre votre respiration et et vous soulagez dans tous les sens du terme voilà une fois que vous avez maîtrisé cette technique vous pouvez l'appliquer à toute situation dans laquelle vous avez des problèmes à pour uriner et en outre vous pouvez essayer même dans les situations par exemple dans un bar ou quelque chose comme ça vous pouvez essayer de retenir votre respiration en allant aux toilettes sur le pendant que vous êtes en train de marcher alors sachez que si vous retenez votre respiration en marchant le point de vue de vous voulez vouloir respirer va apparaître beaucoup plus vite forcément parce que vous êtes en train de faire un effort musculaire en même temps quelques points quand même important par rapport à cette technique c'est que premièrement ce n'est pas une technique miracle c'est quelque chose qui va vous demander de la pratique probablement un plusieurs semaines voir mois voir il n'y arriverait pas certaines personnes n'y arrivent pas et conseils bien sûr de le faire dans une situation qui n'est pas forcément ultra-stressante. Essayez de vous entraîner à la maison avant de l'appliquer dans la situation réelle.

Ensuite, l'apnée, ça peut être inconfortable au début. C'est cl

air qu'au début, ce n'est pas une sensation qu'on aime bien, mais je pratique beaucoup d'exercices de respiration et de retenir ma respiration. C'est pour ça que je connais un peu le processus. Ce n'est pas quelque chose qui est agréable. Les premières fois, clairement, vous allez dire « Non, c'est quoi ? Non, ça ne passe pas, il faut que je reprenne l'inspiration. » Mais en fait, plus vous allez le faire et plus vous allez vous apercevoir que votre cerveau va comprendre qu'il n'y a pas de danger, que ce n'est pas ultra-grave si on retient la respiration quelques secondes de plus. Cette sensation, petit à petit, va diminuer et va être moins inconfortable, on va dire. Vous allez avoir plus de facilité à outrepasser cette sensation.

Enfin, essayez de vous focaliser sur votre corps et votre ressenti et pas sur le chrono. J'ai donné une indication de 20 à 40%. 30 secondes pour le déclenchement de la dilatation musculaire. Mais ne vous focalisez pas trop sur ces valeurs. C'est juste une indication. Ça va vraiment dépendre de votre capacité physique. Et ça peut varier vraiment du simple au double entre deux personnes. Donc, voilà. Focalisez-vous plutôt sur la sensation, sur ce que vous ressentez dans votre corps.

Voilà pour cette technique. J'espère que vous avez aimé cette vidéo. J'espère que ça pourra vous aider à vous débloquer dans des situations vraiment très, très inconfortables. C'est quelque chose qui demande de la pratique. Mais si ça peut vous aider, alors j'en serai vraiment le plus heureux parce qu'il n'y a rien de pire que vraiment de bloquer aux toilettes. Et même si on a une technique temporaire qui peut nous sauver de temps en temps, je sais que c'est toujours ça de pris. Moi, je sais que je l'aurais pris sans hésiter."


Vous aimerez aussi :

Parurésie Démystifiée: Une Exploration Scientifique entre la Vessie et l’Esprit
6 Méthodes Efficaces pour Vaincre la Vessie Timide

A Propos de l'Auteur

Guillaume

Praticien EFT certifié, je pratique l'EFT en France et partout dans le monde par Zoom. Quand je ne tapote pas sur les gens, je me défoule avec le Krav-Maga (self-défense), je me détends avec les jeux de société et j'apprends en lisant de bons livres. A bientôt.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous ne savez pas où commencer ?

Découvrez un mini-programme GRATUIT pour découvrir l'EFT !

>